Le « non » de la démocratie

Constatant l’impossibilité d’arriver à un compromis acceptable avec les institutions de l’ex-Troïka, Alexis Tsipras et le gouvernement grec ont annoncé l’organisation d’un référendum le 5 juillet prochain.

Jusqu’au bout les négociateurs grecs auront tenté de trouver un accord, acceptant de faire de douloureuses concessions sur les objectifs d’excédent budgétaire, les privatisations, la TVA, les retraites… Mais ils ont dû faire face à l’intransigeance des créanciers, qui n …

plus ...

Nous accusons les créanciers de vouloir étouffer la Grèce…

Par Esther Jeffers, Henri Sterdyniak et Sébastien Villemot, pour le collectif d’animation des Économistes Atterrés.

La dette publique grecque représente aujourd’hui 321 milliards d’euros, soit 181 % du PIB grec. La majeure partie de cette dette (195 milliards) est due directement ou indirectement (via le Fonds européen de stabilité financière) aux autres États européens, tandis que 32 milliards sont dus au FMI et 27 milliards à la BCE. Suite au transfert massif des …

plus ...

La dette grecque est insoutenable et doit donc être restructurée

Une analyse de soutenabilité de la dette grecque montre que celle-ci est insoutenable. Son remboursement supposerait des excédents budgétaires irréalistes au regard de l’expérience historique. En outre, un troisième plan « d’aide » serait nécessaire, alors que les deux précédents plans ont échoué à réduire l’endettement et ont conduit à la révolte des Grecs dans les urnes. Seule une restructuration permettrait de lever définitivement l’hypothèque du défaut et de l’éclatement de l’euro.

plus ...

La lutte victorieuse des travailleur·euse·s sans-papiers du 57

Après une longue grève avec occupation de 9 mois, les coiffeur·euse·s et manucures sans-papiers du « salon de beauté » du 57 boulevard de Strasbourg (Paris 10e) ont obtenu une grande victoire : toutes et tous sont aujourd’hui régularisé·e·s. C’est la deuxième lutte victorieuse de travailleur·euse·s sans-papiers dans le quartier, après celle du 50 boulevard de Strasbourg il y a un an environ.

Les grévistes du 57
en manifestation

Ce qui fait la spécificité de …

plus ...

Une autre politique monétaire est possible en zone euro

La Banque Centrale Européenne (BCE) vient de s’engager dans un tournant de politique monétaire, en lançant un programme massif d’achats de titres de dette publique, aussi appelé « assouplissement quantitatif » (quantitative easing). L’efficacité de ce programme du point de vue de la relance de l’économie et des objectifs d’inflation risque cependant d’être limitée, avec en outre le risque d’alimenter une nouvelle bulle financière. Une autre politique monétaire serait pourtant …

plus ...

Syriza face au carcan austéritaire

À peine élu, le gouvernement Syriza doit faire à une double urgence budgétaire et bancaire, conséquence des plans d’austérité et du sauvetage sur deniers publics des banques européennes en 2012. C’est un véritable carcan qui a été mis en place par la Troïka et les gouvernements précédents, destiné à empêcher toute politique alternative, et qu’il s’agit maintenant de briser pour retrouver des marges de manœuvre et appliquer un programme d’urgence …

plus ...